Accès Pro - Accès Presse

FR EN

Facebook

Img 0872

L'église de la Neuville, lauréate de la Mission Patrimoine

Trois monuments picards ont été retenus parmi les projets lauréats de la saison 2020 de la Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern. L'église Notre-Dame de l'Assomption de la Neuville, à Corbie en fait partie. Des financements supplémentaires vont être versés pour sa restauration. 

Img 0876

Img 0897

Construit fin XVe et début XVIe siècles en pierre de Vaux-sur-Somme, cet édifice est remarquable pour le tympan de sa façade flamboyante dont le grand bas-relief représente l'entrée du Christ à Jérusalem le jour des Rameaux. Mais si l'église est renommée pour son tympan, elle cache également un trésor inestimable derrière ses lourdes portes de bois. Au revers de la façade, on peut trouver une cuve baptismale en pierre noire du XIIe siècle provenant des ateliers de Tournai qui a été classée au titre des objets mobiliers des monuments historiques en 1895. 

Nature des travaux

Même si l'église est mise en valeur par plusieurs actions de promotion (visites guidées, parcours de découverte du patrimoine, vélo-route passant à proximité, concerts organisés par l'association Renaissance de la Neuville...), elle souffre d’un certain nombre de pathologies qui menacent sa pérennité : infiltrations d’eau, vétusté de la couverture du chœur, éléments pulvérulents et/ou déchaussés dans les maçonneries intérieures et extérieures, larges fissures constatées dans l’arc triomphal et absence de protection des baies de la tour... Une nouvelle campagne de travaux va être engagée, de sécurisation et restauration de l’édifice, visant à restaurer clos et couvert : 

> Restauration des parties hautes des maçonneries extérieures (corniches) ;
> Restauration des maçonneries des pignons Est des nef et bas-côté ;
> Restauration des charpentes, reprise totale de la couverture du chœur et démoussage et restauration en recherche de celle de la nef ;
> Restauration en recherche des maçonneries intérieures des nef et chœur ;
> Restauration de la tribune.

> Il est possible de soutenir financièrement le projet :

histoire patrimoine